FANDOM


Terre Natale est le titre français du roman Homeland de l'auteur américain R.A Salvatore publié en 1990 sous le label Wizards of the Coast.

Ce roman est le premier de la Trilogie de l'Elfe Noir et plus globalement de la Légende de Drizzt.

En France, le roman a eu droit à plusieurs éditions et traductions différentes (chez Fleuve Noir et Milady).

Une adaptation BD du roman a également vu le jour.

Ombreterre01Terre nataleTerre natale comics

RésuméModifier

Terre Natale retrace les origines de Drizzt Do'Urden, le Drow renégat à sa patrie qui a choisi de vivre à la surface. Ce roman, premier de la trilogie, raconte les trente premières années de sa vie à Menzoberranzan. Il couvre les années de 1297 à 1328 du calendrier des Vaux.

Dans la cité drow, intrigues, conspirations et meurtres ne sont pas seulement acceptées, mais vivement encouragées. La déesse des elfes noirs, Lolth, est avide de chaos et récompense à juste titre les traîtres et les audacieux... Et la maison Daermon N'a Shezbaernon, plus connue sous le nom de Do'Urden, n'est pas la dernière à appliquer ces principes divins. Dans la culture matriarcale des drows, chaque maison noble est gouvernée par une mère-matrone ayant le pouvoir absolu sur ses sujets qui se composent de sa parenté, d'autres drows non-nobles à leur service (soldats ou sorciers) et d'une multitude d'esclaves (kobolds, Gobelins, gobelours et orques pour la majorité). Les huit maisons les plus puissantes dirigent la ville et le but de toutes les autres, dont Do'Urden, est de prendre leur place. L'équilibre précaire de cette hiérarchie est la seule barrière qui empêche la ville de sombrer dans le chaos le plus total.

Drizzt naquit justement dans cette maison la nuit même où elle attaqua une maison rivale, la maison DeVir. Troisième fils, il devait être sacrifié à Lolth comme l'exige la tradition. Mais c'était sans compter la traîtrise de Dinin le cadet qui, profitant de la confusion générale de l'attaque, poignarda dans le dos Nalfein son aîné. Drizzt devint alors malgré lui le second fils et échappa ainsi à la mort.

Il est le fils de Zaknafein le maître d'armes de la maison Do'Urden, c'est-à-dire le plus talentueux de ses guerriers et l'amant de la Mère Matrone Malice. Drizzt a également trois sœurs, dont la plus "douce", si ce terme a un quelconque sens dans le monde des elfes noirs, serait Vierna qui partage le même père que lui. Si les personnalités de Drizzt et de Vierna sont différentes de celles de leurs congénères à des degrés variables, ce n'est pas une coïncidence. Leur père, Zaknafein, avait des valeurs morales élevées et détestait sa vie de tueur à la solde des Do'Urden. Cependant il n'a jamais montré ses sentiments aux autres, car il se serait fait certainement tuer en l'avouant ; la "faiblesse" n'étant pas très bien vue chez les drows.

Drizzt fut d'abord "sevré" par sa sœur, Vierna, durant ses seize premières années, où il apprit entre autres à léviter, don réservé aux nobles. Vierna s'évertuait également à lui enseigner les valeurs de la société des drows à force de coups de fouet-serpent, car Drizzt semblait assez réfractaire à la sournoiserie. Zaknafein s'occupa quant à lui de son éducation martiale. Dans ce domaine il se révéla particulièrement doué et fut naturellement envoyé à Melee Magthere, l'école des guerriers. Dans cette école, la formation ne durait que dix ans. Ce qui est relativement peu par rapport au trente ans à Sorcere, l'école de sorcellerie ou cinquante ans à Arach-Tinilith, l'école des prêtresses. Tous les ans, il y avait une mêlée générale. Le but était très simple: être le dernier à ne pas être vaincu. Drizzt pour cela, s'associa avec Kelnozz de la maison Kenafin, Quinzième Maison de Menzoberranzan. Mais celui-ci le trahit. Drizzt ne finit que huitième tandis que Kelnozz troisième. En revanche, Drizzt se rattrapa en gagnant toutes les mêlées générales suivantes. Après les dix ans d'années d'études à Melee Magthere, Drizzt ressortit meilleur de sa promotion. Cependant il était loin d'être heureux. L'idée que ses frères drows étaient dans la mauvaise voie se fit de plus en plus nette dans son esprit. Il avait été témoins de tellement d'exactions que les drows infligeaient à leurs semblables ou à d'autres races que les illusions de sa jeunesse avaient depuis longtemps été détruites.

Il participa ensuite à des excursions dans les tunnels obscurs d'Outreterre. Les elfes noirs avaient pour habitude de harceler leurs voisins les plus faibles, parfois dans l'unique but de passer le temps. Cette activité mina le moral de Drizzt, mais il trouva l'amitié dans chez un "coéquipier" peu ordinaire. Il s'agissait de Guenhwyvar, une panthère magique issue du plan astral. La panthère appartenait à Masoj Hun'ett, un élève de Sorcere qui avait assuré son enseignement magique dans les derniers mois de son apprentissage, et qui le haïssait (la réciproque étant vraie).

Durant ces excursions, Drizzt essaya de son mieux d'épargner les victimes de ses propres hommes. Il y fit deux rencontres déterminantes. La première fut traumatisante pour Drizzt : un raid à la surface en l'honneur de la Reine-Araignée. Ils tombèrent sur un clan d'elfes de la lune. Là encore il n'y eut qu'une seule survivante, une enfant que Drizzt cacha sous le cadavre de sa mère pour l'épargner de la férocité de ses semblables. Cette ruse n'échappa pas à Lolth qui punit sévèrement les Do'Urden. Lors de la seconde, il participa à un raid sur un groupe de svirfneblins, les pacifiques gnomes des profondeurs. Drizzt s'illustra en éliminant un élémental de pierre: privé de sa force de frappe majeure par un drow isolé, tout le groupe fut décimé à l'exeption leur chef, Belwar Dissengulp, qui eut la vie sauve grâce à Drizzt. Cependant, ses mains furent tranchées, en guise d'avertissement.

Lors d'une cérémonie que Matrone Malice avait organisé, afin de profiter du prestige divin de l'action de grâce de Drizzt, une servante de la reine Araignée lui apprit qu'un membre de sa famille avait attiré la disgrâce sur la maison. La nature clémente du Deuxième fils, déjà connue, apparut alors à sa famille comme étant susceptible de détruire la maison Do'Urden. Pour regagner les faveurs de la Reine-Araignée, Malice ne voullant pas se résigner à tuer son fils si doué et prometteur, sacrifia Zaknafein.

Ce qui paraissait autrefois comme un rêve à Drizzt s'imposa alors comme étant la seule issue possible: fuir loin de Menzoberranzan. Sur sa route s'interposa Masoj Hun'ett et Alton DeVir, qui; ironie du sort, celui-ci se révéla être l'unique survivant de la maison DeVir, décimée par les Do'Urden la nuit où naquit Drizzt. Ils tombèrent finalement sous les lames de Drizzt et les crocs de Gwenwyvar.

Édition Fleuve NoirModifier

Ombreterre01
  • Le roman parait en Mars 1993 au format poche sous le titre Terre Natale.
  • Il est le quatrième roman de la collection "Royaumes Oubliés" à être édité.
  • La traduction française est le fruit du travail de Michèle Zachayus et n'est pas intégrale.
  • L'illustration de la couverture est l'oeuvre de Jeff Easley.

Résumé de Quatrième de CouvertureModifier

J'ai grandi au coeur d'Ombre-terre, dans la cité souterraine de Menzoberranzan, désarmé contre la cruauté des miens. Elfes noirs, mes frères, pourquoi m'avoir réservé de mauvais traitements ? Quel pacte sulfureux avez-vous conclu avec le mal ? Mon honneur me condamnera donc à errer sans fin dans les dédales de notre monde souterrain - sauf si je devais frapper sans distinction amis et ennemis. Zaknafein, ô mon semblable, ô mon père, montre-moi le chemin !

Drizzt Do'Urden, Prince de la maison royale

Édition MiladyModifier

Terre natale
  • Le roman parait en Juin 2008 en grand format et en Juin 2009 au format poche sous le titre Terre Natale.
  • Il est édité pour la première fois en traduction intégrale.
  • La traduction française est le fruit du travail de Sonia Quémener.
  • L'illustration de la couverture est l'oeuvre de Todd Lockwood.

Résumé de Quatrième de CouvertureModifier

Drizzt est un [[elfe noir, un drow, né en Outreterre, un monde souterrain où abondent les créatures maléfiques et où le pouvoir s'obtient par la guerre ou le meurtre. L'honneur, l'amitié, l'amour n'y ont pas leur place. Drizzt y fait le rude apprentissage d'une vie de servitude au sein d'une société où chaque maison est dirigée par une matrone.
Bien qu'il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu'il soit rompu à l'art du combat, Drizzt prend peu à peu conscience qu'il n'est pas comme les autres drows. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service de sa maison. Mais il sait que, s'il veut survivre, il doit dissimuler et peut-être nier sa véritable nature.
Jusqu'au jour où cela ne suffira plus. Et ce jour-là, Drizzt devra se battre seul contre tous.

Adaptation en Bande DéssinéeModifier

Terre natale comics
  • En 2005, parait aux Etats-Unis la première partie, qui en comptera trois, de la bande dessinée Terre Natale au format comics.
  • L'adaptation est faite par Andrew Dabb et c'est Tim Seeley qui est au crayon.
  • Une traduction française faite par Sébastien Baert sera éditée par Milady, sous le label Milady Graphics, en Septembre 2009 qui regroupera les trois parties en un seul tôme.
  • La bande dessinée comprend une préface par R.A Salvatore ainsi qu'un extrait du roman Serviteur du Cristal.
  • On peut également y trouver différentes couvertures réalisées par Tim Seeley et divers artistes.

Résumé de Quatrième de CouvertureModifier

L'Outreterre : terre natale du jeune prince Drizzt Do'Urden, où se dresse la vaste cité de Menzoberranzan. Drizzt atteint l'âge de la maturité dans l'univers implacable de sa ténébreuse espèce : les elfes noirs. Possédant un sens de l'honneur à toute épreuve, Drizzt fait face à un inévitable dilemne : peut-il vivre dans un monde qui rejette toute forme d'intégrité ?

RemarquesModifier

  • Terre Natale n'est pas la première aventure de Drizzt à avoir été écrite par R.A Salvatore. La première apparition de l'elfe noir a lieu dans l'Éclat de Cristal qui se déroule chronologiquement après la Trilogie de l'Elfe Noir.
  • L'édition Fleuve Noir a subit lors de sa conception de nombreuses coupes pour que le roman tienne au format 249 pages. On est donc finalement très loin de l'oeuvre originale. Milady réparera cette erreur lors de sa réédition.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.